Le prix de l’installation d’une climatisation dépend de plusieurs facteurs. Au-delà de l’aspect purement technique, le professionnel doit également prendre en compte l’environnement sur lequel poser la clim. Le tarif sera alors adapté à la complexité de l’installation. Comment déterminer le coût de la pose des climatiseurs réversibles ? Voici tous les éléments pour vous aider à fixer votre budget pour la mise en place d’un système de climatisation. 

Calculer le prix de l’installation d’une climatisation 

Le prix de l’installation d’une climatisation variera en fonction de différents éléments : 

  • le nombre d’unités à installer (mono split avec une seule unité ou multi split) ; 
  • la distance qui sépare l’unité intérieure de l’unité extérieure ; 
  • l’accessibilité de l’installation ;
  • l’implantation : climatiseur mural, sous-plafond, dans un faux plafond, au sol ; 
  • les raccordements à réaliser : gaines, tuyaux, etc.  

Le prix de l’installation d’une climatisation sera donc plus ou moins élevé en fonction de la complexité de sa pose. Pour un climatiseur monobloc avec un système monosplit avec il faudra compter aux environs de 1 800 € HT alors que pour une climatisation multisplit les tarifs tourneront autour de 2 900 € HT en fonction du nombre d’unités à installer. Pour obtenir un tarif exact, demandez préalablement un devis gratuit à un professionnel

Comment poser une climatisation réversible  

Dans ce devis, la pose d’un climatiseur réversible devra alors intégrer : 

  • l’installation d’une unité extérieure ; 
  • la pose d’une ou plusieurs unités intérieures en fonction du type de climatiseur ; 
  • la mise en place des tuyaux, gainage raccordement, isolation, etc. ; 
  • le tirage de l’alimentation électrique pour les climatisations ; 
  • la mise en service de la clim. 

En fonction des contraintes rattachées à chacune de ces étapes et de la nature de votre rafraichisseur, le devis pourra alors s’avérer plus ou moins élevé. 

Qui peut réaliser l’installation d’une clim réversible

L’installation d’une climatisation représente une pratique assez technique, ce qui explique que les professionnels demeurent les plus aptes à réaliser une pose de qualité. 

L’installateur en manipulant le fluide frigorigène doit veiller à une mise en place irréprochable afin de limiter les fuites et émissions de fluide contribuant à l’effet de serre. C’est pourquoi l’article R543-99 du code de l’environnement prévoit une attestation de capacité pour l’ensemble des installateurs de climatisation. Cette certification réglementaire demeure aujourd’hui indispensable à l’activité. 

Le recours à un professionnel vous permettra également de bénéficier d’une réduction de TVA de 5,5 % pour l’installation d’une pompe à chaleur autre que le système air-air. 

De quelles aides bénéficier pour la pose d’une climatisation 

Certaines pompes à chaleur peuvent être éligibles au crédit d’impôt transition énergétique sous réserve que le professionnel auquel vous faites appel soit certifié RGE. 

Ma prime Rénov vient également remplacer les subventions CITE dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. 

Enfin les aides de l’Anah, Agence Nationale pour l’Habitat sont disponibles aux revenus les plus modestes dans le cadre de son programme Habiter Mieux

Le prêt à taux zéro ou Éco PTZ peut aussi être envisagé pour le financement de travaux de rénovation énergétique des habitations. 

Le prix de l’installation d’une climatisation est donc variable en fonction de la difficulté de pose de l’appareil. Faire appel à un professionnel pour sa mise en place reste recommandé dans la mesure où le procédé requiert de la technicité avec la manipulation de fluides frigorigènes. L’État encourage d’ailleurs le recours à un spécialiste en vous faisant bénéficier de diverses aides. 

Vous êtes intéressé ? Demandez une estimation personnalisée de votre projet afin de réaliser des économies d’énergie, un confort thermique et une installation en toute tranquillité.