Fuite, coupure ou problème de chauffe, il est très probable que vous rencontriez un jour dans votre vie une panne de votre chaudière au gaz. Comme tout appareil bénéficiant d’une technologie spécifique, il peut se retrouver à l’origine de certaines anomalies. Le problème est que le moindre de ses dysfonctionnements sera de nature à handicaper votre quotidien. Comment retrouver alors un retour à la normale ? Si dans la majorité des cas l’intervention d’un professionnel reste incontournable, nous vous livrons aujourd’hui les 4 causes les plus fréquentes des pannes de chaudière au gaz.  

La fuite de votre chaudière au gaz  

Une pression anormale

La fuite d’eau représente une panne de chaudière au gaz assez récurrente. Elle provient généralement d’un dysfonctionnement de pression dans les tuyaux de l’appareil entraînant alors un certain écoulement d’eau. Cela peut être dû à une pression trop faible ou à l’inverse trop élevés. 

Bon à savoir : la pression du circuit d’une chaudière à gaz doit être comprise entre 1 et 1,5 bar. Au-delà, le volume d’eau se retrouve alors anormalement important dans la chaudière. Pour rétablir une pression normale, le groupe de sécurité rejettera l’excès d’eau, d’où la présence d’une fuite. 

Une pièce endommagée 

La fuite de votre chaudière à gaz peut également être la conséquence d’une pièce endommagée, défectueuse ou tout simplement entartrée. Dans ce cas, seul le recours à un professionnel vous permettra de la remplacer. 

Un problème lié au démarrage 

La panne liée au démarrage de la chaudière au gaz peut également se révéler handicapante. Différents facteurs pourront être ici à l’origine du problème : 

  • un dysfonctionnement électrique : vous ne pouvez dans ce cas rien faire si ce n’est contacter un professionnel chauffagiste 
  • un brûleur non fonctionnel ; 
  • une combustion qui ne marche plus ; 
  • une ventilation qui se trouve obstruée, etc. 

Les causes entraînant une panne de votre chaudière à gaz au moment du démarrage peuvent donc être très larges et l’identification du problème difficile à déterminer. Autant de facteurs vous laissant impuissant dans la réparation de votre appareil. Dans ce cas, seul un professionnel pourra alors vous apporter un diagnostic précis accompagné d’une réparation efficace. 

La sonde de température endommagée

 

Et quand bien même votre chaudière s’allume, cela ne signifie pas systématiquement qu’elle fonctionne. Dans certains cas, elle cessera tout simplement de chauffer l’eau. La cause sera alors facile à identifier. Dans 90 % des cas, l’arrêt de production d’eau chaude est dû à une sonde de température endommagée. 

Si cette dernière s’avère être défectueuse, elle ne sera alors plus en capacité de contrôler et d’indiquer la température de l’eau dans votre chaudière au gaz. Pour changer la pièce, une solution demeure : contacter un professionnel afin de réaliser le remplacement. 

Conseil : si l’eau de votre chaudière au gaz ne chauffe plus, pensez à vérifier avant toute chose qu’il ne s’agit pas d’un problème électrique (faux contact ou problème de branchements). 

Des coupures récurrentes de la chaudière au gaz

Si vous êtes quotidiennement gêné par des coupures récurrentes et régulières de votre chaudière au gaz, ce dysfonctionnement peut provenir d’un encrassement de l’appareil. Une chaudière au gaz doit faire l’objet d’un entretien annuel afin de conserver une performance optimale. Si vous avez négligé sa révision durant ses dernières années, le problème peut justement provenir de là.  

Si les pannes de votre chaudière au gaz sont susceptibles d’être d’origines diverses et variées, l’intervention d’un professionnel reste le point quasi incontournable pour les réparations. C’est pourquoi l’entreprise Hemmer vous propose différentes solutions de chauffage adaptées à chacun de vos environnements, un entretien régulier ainsi que le dépannage de votre appareil. Alors n’attendez plus pour nous contacter