Si vous désirez installer un équipement pour rafraîchir votre habitation, vous vous êtes sûrement demandé : quelles sont les différences entre une pompe à chaleur et une clim réversible ? Sur le papier, ces deux dispositifs semblent identiques et pourtant leur installation ne se réalise pas forcément de la même façon. Voyons plus en détail quels sont les différences et avantages de chacun de ces équipements.  

Les différences entre clim réversible et pompes à chaleur

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ? 

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est simple. Les calories présentent dans l’eau, dans l’air ou encore dans la terre sont directement puisées puis restituées à l’intérieur de l’habitation. Ce processus permet de réchauffer les pièces en hiver autant que de les refroidir grâce à un fluide frigorigène en été. Vous l’aurez compris, il existe différents types de pompe à chaleur : 

Qu’est-ce qu’une clim réversible ? 

Le climatiseur réversible fonctionne à l’aide d’un compresseur, d’un condenseur ainsi que d’un évaporateur. Il puise également la chaleur extérieure pour l’intégrer dans l’habitation. Comme la pompe à chaleur, un fluide frigorifique est utilisé pour faire fonctionner l’équipement. Enfin, il présente l’avantage d’être réversible, on peut se servir du climatiseur été comme hiver. 

Finalement, la climatisation réversible n’est autre qu’une pompe à chaleur air-air. En effet, elle puise les calories de l’air extérieur afin de les propulser à l’intérieur de l’habitation et inversement. Aujourd’hui l’ensemble des produits appréhendés sur le marché sont nommés climatiseurs réversibles alors même que le fonctionnement est identique à une pompe à chaleur.

Les avantages de la pompe à chaleur  

La pompe à chaleur dispose de nombreux avantages et lorsqu’elle est raccordée à un système de chauffage central (PAC air-eau), elle permet notamment un double bénéfice : 

  • la production d’énergie pour le chauffage ; 
  • générer de l’eau chaude pour les sanitaires. 

Écologique, la pompe à chaleur puise les calories dans une énergie primaire, mais elle offre également un gain d’espace. Enfin, c’est un équipement réversible qui a par conséquent une utilité été comme hiver. 

Bon à savoir : Des aides de l’État sont aujourd’hui mises en place avec « MaPrimeRénov » pour vous aider à financer l’installation d’une pompe à chaleur. Mais son implantation peut aussi faire l’objet d’un Écoprêt à taux zéro (Eco PTZ). 

Les avantages du climatiseur réversible 

La clim réversible comprend également de nombreux atouts. Elle est moins énergivore que certaines pompes à chaleur et dispose d’un COP (coefficient de performance) supérieur à 1, cela signifie qu’elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. 

Enfin, elle est plus abordable que l’acquisition d’une pompe à chaleur type air-eau ou géothermique. Toutefois le dispositif est également moins performant et efficace que ces dernières. Il sera donc moins productif en termes de rendement. 

Que dit la réglementation ? 

Selon la réglementation RT2012 actuellement en vigueur, la consommation d’énergies renouvelables doit aujourd’hui correspondre à un minimum de 10 % dans les habitations. Ainsi, qu’il s’agisse d’une clim réversible ou d’une pompe à chaleur, toutes deux en puisant leurs calories dans les énergies primaires représentent une source d’énergie renouvelable. Pour être en conformité, vous pouvez donc opter pour l’un de ces deux équipements. 

Et pour ne subir aucune déperdition d’énergie, un professionnel est indispensable à l’installation ainsi que la manipulation de fluide frigorigène de la clim réversible ou pompe à chaleur. Encadrée par la loi, cette obligation est à la fois le gage d’une qualité de vos installations autant que de la sécurité de ces dernières.   

Pour en savoir plus ? Contactez Frédéric Hemmer. Nous nous chargeons de réaliser une installation de vos équipements aux normes et de qualité.